– le 10 avril 2015, à l’église Saint-Pierre, à Coublevie (20h30)
– le 11 avril 2015, à l’église Saint-Pierre du Manival, à Saint-Ismier (20h30)
– le 17 avril 2015, à l’église Saint-Barthélémy, à Lans-en-Vercors (20h30)
– le 25 avril 2015, à l’église Notre-Dame de Lourdes, à Romans-sur-Isère (20h30)

Entre Terre et Ciel

Quand la musique témoigne de la puissance féconde de l’esprit humain, de la sublimation du sacré, de la transcendance de la foi.
Musique créée à la Renaissance, venue du fond des âges, puisant ses racines dans le creuset des mystiques universelles, elle s’affranchit du temps pour s’habiller d’intériorité intemporelle.
Méditation subtile, intime, tendre et apaisante, elle invite au lâcher-prise, à quitter l’humaine angoisse de la mort pour porter à l’espoir, à la contemplation sereine du beau, de l’éternelle beauté du vivant, à la confiance.
Les harmonies sonores dans un équilibre parfait, aux couleurs incroyablement modernes caressent l’âme avec tant de tendresse que le cœur incline à croire sans peur.
Voix célestes ou voix intérieures, elles délivrent un secret plus grand que la raison, celui du cœur : la Paix.
Composé d’œuvres rares sonores, formelles, musicales et expressives, intenses et “inouïes” au sens premier du terme, le programme présente la magnificence de Thomas Tallis, l’incroyable richesse et créativité de Carlos Gesualdo, compositeur italien, et rend hommage comme il se doit au père fondateur de l’art musical, Claudio Monteverdi.
Dans la lignée de ces maîtres, avec toute l’humilité qu’imposent ces pairs majestueux, Christophe Jean-Baptiste inscrit quelques pièces de sa facture reliant le temps présent avec celui qui a vu naître les chefs-d’œuvre précédents.